Fête des mères !
20 mai 2016

« Ah mais c’est donc ma fête !?! Oui, pour la première fois… Car je suis l’heureuse et fière maman de L’EXTRAordinaire Marcel. Mon fils, mon chouchou, ma patatoune, mon coco, mon chéri. Mon combat.
Pourquoi combat ? Car nous n’allons pas avoir la vie de famille ordinaire que nous avions imaginée comme tant d’autres. Ce n’est pas plus mal, je n’ai jamais trop aimé faire comme tout le monde de toute façon. Alors merci mon coco. Merci d’être toi, doux, souriant, attentif, battant, beau. « Différent ». Merci d’être passé à travers les mailles du filet et de nous avoir surpris à la naissance avec ce petit chromosome numéro 21 qui nous changera à jamais. En bien.

Malheureusement nous avons déjà eu des messages de personnes ignorantes et donc méchantes. Mais fais-moi confiance, si cela se reproduit, je saurai te défendre et prendrai le temps, encore et encore, d’expliquer. Non, la Trisomie 21 de mon fils n’a pas été découverte in utero mais bien à la naissance. Oui, cela arrive encore de nos jours. Oui, nous avions fait le triple-test, les échographies, la vérification de la clarté nucale, l’analyse de son cœur etc… Oui, tout était normal. Non, Marcel n’est pas un cas isolé, loin de là. Oui prenez garde, car cela pourrait donc vous arriver (maladie génétique ou orpheline, autisme ou nanisme et j’en passe !) et risquerait de vous rendre humains, ouverts et tolérants. Outch !

Bien heureusement mon petit Marcel, nous sommes énormément entourés et recevons beaucoup d’amour et de bienveillance. Les jours où nous en aurons besoin - ou juste pour crâner, nous retournerons lire les milliers de messages que tu as reçus sur ta page Facebook. Cela nous rendra de nouveau forts et fiers de notre parcours !

Merci à chacun d’entre vous pour votre soutien, que ce soit par un commentaire, un « like », un partage, un email, une carte postale ou toute autre proposition si généreuse. Nous n’oublierons jamais.

Marcel, je le clame haut et fort, je suis heureuse, fière, admirative et folle de toi. Je ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour que tu ais une vie heureuse. Je suis flattée d’être ta maman <3 Et comme je te susurre chaque soir à l’oreille depuis le 6 novembre (j’espère que tu l’entends…) : je t’aime pour tous les jours de ma vie et tous les tiens aussi. Je t’aime mon tout petit. ».

(Moi aussi je t’aime maman <3)

21 mars 2017

Journée international de la Trisomie 21
Pour dire OUI à la différence, portons des chaussettes dépareillées le 21 mars, à l’occasion de la Journée Mondiale de la Trisomie 21. So so so, (...)
ContactCrédits • © 2017 L'EXTRAordinaire Marcel. Tous droits réservés.