Orthophonie
1er septembre 2016

Alors cette rentrée ??? J’espère qu’elle s’est bien passée pour tout le monde.

Moi j’ai repris vendredi dernier et j’en suis déjà à deux séances de kiné motrice, un RDV chez l’orthoptiste, un chez la psychomotricienne et un chez Magalie, mon orthophoniste. Cela fait un moment déjà que je vais la voir, mais je n’avais pas pris le temps de vous la présenter. En plus d’être super calée, elle est toujours de bonne humeur ! Magalie exerce en libéral mais également au sein du SESSAD (Service d’Education et de Soins à Domicile) de St Grégoire spécialisé Trisomie 21. Ce SESSAD est tellement prisé qu’il y a environ 3 ans d’attente avant de pouvoir y être suivi… Vous l’aurez donc compris, je vois Magalie en libéral !

Voici un peu ce que nous apprenons et apprendrons avec elle…

L’hypotonie qui touche les muscles oro-faciaux peut être travaillée dès le plus jeune âge par, si possible, par l’allaitement. Cette pratique a un effet positif sur la tonification bucco-faciale. La succion du pouce ou d’une tétine est également une pratique encouragée dans un cas d’hypotonie faciale.

L’hyposensibilité peut quant à elle être travaillée par la découverte des contrastes : glaçon / biberon chaud – citron / cacao – eau plate / eau gazeuse – sucré / salé etc…

Magalie m’a dit lors de mes tous premiers RDV (ce devait être en février ou mars déjà) qu’on pratiquerait la langue des signes plus tard. Pourquoi ? Et bien parce qu’a priori mes camarades et moi-même mettons plus de temps à acquérir le langage verbal et pour éviter toute frustration, cette méthode de français signé simplifié est un bon moyen de se faire comprendre. J’ai hâte de vous montrer.

En attendant, afin de soutenir ce développement de la communication et du langage, elle vient me titiller la langue, les gencives et l’intérieur des joues grâce à des massages du visage ou différentes spatules pour voir si je réagis bien. Elle recherche différentes réactions comme le « serré / décontracté / serré / décontracté » des joues, bouche ouverte / bouche fermée, positionnement lingual… bref, une tonification bucco-faciale.

Voici où j’en suis actuellement :
Je suis en pleine phase buccale, c’est-à-dire que je porte tout ce qui me passe sous la main à la bouche. Cette étape est très importante - il ne faut pas nous en empêcher sous prétexte que c’est sale ou pas bon...- et fait partie de la découverte de cet organe qui demande beaucoup de précision (exemple : positionnement de la langue pour émettre différents sons).
Je pratique le babillage canonique (syllabe redondante) et crie à qui veut bien l’entendre des « mamamama » « papapapa » « bouabouaboua » et j’en passe. Magalie a demandé à mes parents de répéter ce que je disais pour que cela me donne envie, en échange, de répéter ce qu’ils disent. En effet l’imitation est la première des communications et le premier mode d’apprentissage. Dès lors que je saurai imiter, la prochaine étape sera le babillage dit « du jargon » (succession de syllabes tel le langage) : « mapabouamapa ».

Voilà une partie des choses apprises avec Magalie que je me réjouis de partager avec vous. J’espère ne pas avoir écrit trop de bêtises et que cette publication donnera envie à certain(e)s de devenir orthophoniste car ça a l’air passionnant (et utile) !

#lextraordinairemarcel #agendadeministre #orthophoniste #trisomie21 #t21 #downsyndrome

3 septembre 2018 :
ma première rentrée scolaire ! Et la surprise de savoir si oui ou non l’AVS que l’on m’a promis(e) sera là...

Au programme : l’école ! ...
Quand tu es considéré comme étant « ordinaire », tes parents n’ont pas beaucoup de démarches à effectuer pour t’inscrire à l’école. Il suffit de prendre (...)
ContactCrédits • © 2018 L'EXTRAordinaire Marcel. Tous droits réservés.